Risques, Accidents & Urgences
A- | A+

Artifices de divertissement

Célébration du 14 juillet, fêtes de famille ou entre amis…, les occasions d’utiliser des artifices de divertissement ne manquent pas. Toutefois, leur manipulation peut être à l’origine d’accidents parfois très graves, dont sont très souvent victimes les jeunes de moins de 15 ans.

L’artifice est un procédé pyrotechnique utilisant des explosifs déflagrants visant à produire du son, de la lumière et de la fumée.

Selon la Société chimique de France, le principe de base des feux d’artifice repose sur la réaction de la poudre noire contenant un composé oxydant (nitrate) qui libère de l’oxygène et un composé réducteur (le soufre et le carbone en mélange avec des métaux comme le silicium, le bore, le magnésium et le titane) qui sert de combustible.

Les différents artifices utilisés par le grand public sont soit tenus à la main, soit propulsés, soit lancés par un mortier (réservé en France à des personnes habilitées). Leurs effets sont soit terrestres soit aériens. Certains ne peuvent être utilisés qu’en intérieur. Les artifices destinés au grand public sont dans la plupart des cas allumés à la main et plus rarement à distance.

 

Textes applicables

(Ces textes sont donnés à titre informatif et ne sauraient se substituer à la réglementation en vigueur)

  • Norme NF EN 15947-1 (février 2016) : Articles pyrotechniques – Artifices de divertissement, Catégorie F1, F2 et F3 – Partie 1 : terminologie.
  • Norme NF EN 15947-2 (février 2016) : Articles pyrotechniques – Artifices de divertissement, Catégorie F1, F2 et F3 – Partie 2 : catégories et types d’artifices de divertissement.
  • Norme NF EN 15947-3 (février 2016) : Articles pyrotechniques – Artifices de divertissement, Catégorie F1, F2 et F3 – Partie 3 : étiquetage minimal.
  • Norme NF EN 15947-4 (février 2016) : Articles pyrotechniques – Artifices de divertissement, Catégorie F1, F2 et F3 – Partie 4 : méthodes d’essai.
  • Norme NF EN 15947-5 (février 2016) : Articles pyrotechniques – Artifices de divertissement, Catégorie F1, F2 et F3 – Partie 5 : exigences de construction et de performances.
  • Décret n° 2012-508 du 17 avril 2012 relatif à l’acquisition, la détention et l’utilisation des artifices de divertissement et des articles pyrotechniques destinés au théâtre.
  • Décret n° 2016-1925 du 28 décembre 2016 relatif au suivi en service des appareils à pression.
  • Directive n° 2013/29/UE du 12 juin 2013 relative à l’harmonisation des législations des Etats membres concernant la mise à disposition sur le marché d’articles pyrotechniques.

 

 

Conseils de Prévention

  • Prenez connaissance et respectez scrupuleusement les notices d’utilisation.
  • Veillez à ce que vos enfants mineurs n’utilisent que des produits adaptés à leur âge et supervisez leur mise en œuvre.
  • Préparez le lieu de mise à feu en plaçant l’artifice sur une surface d’appui stable.
  • Anticipez les effets de l’artifice en fonction des conditions météorologiques (évaluation du lieu de retombée des résidus).
  • Organisez un périmètre de sécurité au-delà duquel placer le public.
  • Ne vous fiez pas à la longueur de la mèche et écartez-vous le plus vite possible de l’artifice après sa mise à feu.
  • Veillez à ne pas déclencher des artifices d’intérieur près de matières inflammables (tissus, rideaux etc…).
  • N’utilisez pas de tubes pour propulser les artifices.
  • Ne placez, en aucun cas, votre visage au-dessus de l’artifice.
  • En cas de dysfonctionnement de l’artifice, ne cherchez pas à le rallumer et reportez-vous aux consignes de sécurité de la notice qui doit préciser le temps nécessaire pour intervenir afin de l’inactiver.
  • Allez au-delà des distances de sécurité préconisées pour bénéficier d’une marge de sécurité supplémentaire.
  • Assurez-vous que les résidus d’artifices qui tombent au sol ne soient plus incandescents avant de les ramasser.

 

Télécharger la fiche (pdf)

 

La CSC vous invite à consulter les articles suivants :