Habitat
A- | A+

Brûlures par contact avec des radiateurs ou des appareils de chauffage

Les radiateurs et autres appareils de chauffage sont à l’origine de graves brûlures, en particulier chez les enfants, dont la peau est plus fine que celle des adultes.

Ainsi, à une température de 60° C, une brûlure du second degré apparaît en seulement 5 secondes chez l’adulte et 4 fois plus rapidement chez l’enfant. En effet, les enfants, dont la peau est plus fine que celle des adultes, sont encore peu conscients de leur corps et n’identifient pas facilement la source de chaleur à l’origine de leur douleur. Ils peuvent rester sidérés, les mains collées sur l’appareil pendant plusieurs secondes.

 

S’il est impossible d’atteindre un risque zéro, il convient cependant de définir et de respecter un seuil de température « acceptable », ne provoquant pas de brûlure supérieure au premier degré (soit les effets d’un coup de soleil). Plusieurs référentiels scientifiques fixent ce seuil à 50°C.

 

Textes applicables

(Ces textes sont donnés à titre informatif et ne sauraient se substituer à la réglementation en vigueur)

 

  • Norme NF C15-100/A5 (juin 2015) : Installations électriques basse tension.
  • Norme NF EN 60335-1 (mai 2013) : Appareils électrodomestiques et analogues – Sécurité – Partie 1 : exigences générales.
  • Norme NF EN 60335-2-30/A11 (janvier 2013) : Appareils électrodomestiques et analogues – Sécurité – Partie 2-30 : règles particulières pour les appareils de chauffage des locaux.
  • Norme NF EN 60335-2-43/A2 (décembre 2008) : Appareils électrodomestiques et analogues – Sécurité – Partie 2-43 : règles particulières pour les appareils de séchage du linge et les sèche-serviettes.
  • Norme NF EN ISO 13732-1 (décembre 2008) : Ergonomie des ambiances thermiques – Méthodes d’évaluation de la réponse humaine au contact avec des surfaces – Partie 1 : surfaces chaudes.
  • Décret n° 2003-935 du 25 septembre 2003 modifiant le décret n° 95-1081 du 3 octobre 1995 relatif à la sécurité des personnes, des animaux et des biens lors de l’emploi des matériels électriques destinés à être employés dans certaines limites de tension.
  • Directive 2014/35/UE du Parlement européen et du Conseil du 26 février 2014 relative à l’harmonisation des législations des États membres concernant la mise à disposition sur le marché du matériel électrique destiné à être employé dans certaines limites de tension.

 

Conseils de Prévention

 

  • Privilégiez l’achat d’appareils dont les parois et les surfaces accessibles ne présentent pas de risques de brûlures.
  • Installez des grilles de protection devant les parois directement accessibles, et ce au moins pendant la période de chauffe.
  • Veillez à ce que les enfants ne jouent pas à côté des appareils de chauffage.
  • Expliquez aux enfants qu’ils ne doivent pas toucher les miroirs chauffants et les appareils qui présentent une forte conductivité thermique, par exemple les sèche-serviettes chromés.

 

Que faire en cas d’accident ?

 

En cas de brûlures

4 principes doivent vous guider :

  • Estimer la gravité des brûlures.
  • Prévenir, le cas échéant, les services de secours.
  • Soulager la personne brûlée.
  • Eviter l’aggravation.

 

  • En cas de brûlure grave :
    – Eloignez la victime de la source de chaleur.
    – N’appliquez surtout rien.
    – Contactez immédiatement les services d’urgence (SAMU : 15 ; Sapeurs-Pompiers : 18) ou le Centre de Brûlés le plus proche de votre domicile.

 

  • En cas de gravité moindre :
    – Eloignez la victime de la source de chaleur.
    – Placez la zone brûlée sous l’eau à 15°C, à 15 cm du jet, pendant 15 minutes, sauf en cas de brûlures étendues car il y a un risque d’hypothermie.
    – Enlevez les bijoux (montre, bague…) avant que la peau ne commence à gonfler.
    – Désinfectez la plaie. N’utilisez surtout pas d’antiseptique agressif, ni alcool, ni colorant comme de l’éosine.
    – Recouvrez d’une compresse stérile ou d’un linge propre.
    – N’utilisez jamais de coton hydrophile qui colle à la plaie.
    – Soulagez la douleur en donnant un antalgique (en fonction de l’âge de la victime et si celle-ci est en état de le prendre).
    – N’appliquez pas de corps gras sur la brûlure (beurre, huile).
    – En cas de brûlure à travers un vêtement, retirez-le tout autour de la zone touchée, sauf si celui-ci colle à la peau (tissu synthétique).
    – Consultez un médecin pour faire un diagnostic.

 

  • En cas de brûlure superficielle :
    – Après avoir longuement refroidi la zone brûlée, appliquez une crème recommandée pour traiter les brûlures en demandant conseil à un pharmacien.
    – Consultez un médecin pour faire un diagnostic.

 

 

Télécharger la fiche (pdf)

 

 

La CSC vous invite à consulter les articles suivants :