Sports & Loisirs
A- | A+

Casques de protection

Certaines activités sportives et de loisirs (vélo, ski, roller, skateboard, équitation, alpinisme, spéléologie, sports aériens, sports en eau vive) comportent des risques et leur pratique est en constante augmentation.

Toutefois, il est indispensable de vérifier que toutes les conditions de sécurité sont réunies et le premier réflexe est de porter un casque adapté à la discipline. Celui-ci constitue une protection indispensable en cas de choc.

Un casque est constitué de trois couches distinctes :
la « calotte » : partie extérieure du casque qui répartit les forces dues aux chocs et permet le glissement ;
le « rembourrage protecteur » : sous la calotte, il absorbe l’énergie d’impact ;
le « rembourrage de confort » : c’est la couche interne du casque assurant le confort de l’utilisateur.

 

Le casque doit comporter les mentions obligatoires (lisibles pendant toute la durée de vie du casque) suivantes :

– marquage CE (à l’exception des casques de moto) ;

– nom et adresse du fabricant ou de son mandataire ;

– numéro de la norme ;

– taille (tour de tête, en cm) et poids (en gr) ;

– année et mois (ou trimestre) de fabrication ;

– désignation du modèle ;

– type de casque ;

– le cas échéant, un avertissement spécifique.

 

 

TEXTES APPLICABLES

(Ces textes sont donnés à titre informatif et ne sauraient se substituer à la réglementation en vigueur)

Exception faite des casques de motocyclette, de tricycle à moteur, de quadricycle à moteur ou de cyclomoteur qui font l’objet d’une homologation et dont le port est obligatoire (Article R.431-1 modifié du code de la route).

 

  • Norme NF EN 1077 (décembre 2007) : Casques pour skieurs de ski alpin et de surf des neiges.
  • Norme NF EN 1078+A1 (février 2013) : Casques pour cyclistes et pour utilisateurs de planches à roulettes et de patins à roulettes.
  • Norme NF EN 1080 (avril 2013) : Casques de protection contre les chocs pour les jeunes enfants.
  • Norme NF EN 12492 (avril 2012) : Équipements d’alpinisme et d’escalade – Casques d’alpinistes – Exigences de sécurité et méthodes d’essai.
  • Norme NF EN 13484 (avril 2012) : Casques pour utilisateurs de luges.
  • Norme NF EN 13781 (mai 2012) : Casques de protection pour conducteurs et passagers de motoneiges et bobsleighs.
  • Norme NF EN 1384 (mai 2012) : Casques de protection pour sports hippiques.
  • Norme NF EN 1385 (avril 2012) : Casques utilisés dans la pratique du canoë-kayak et des sports en eau vive.
  • Norme NF EN 966+A1 (février 2013) : Casques de sports aériens.
  • Norme NF EN ISO 10256 (mai 2004) : Protections de tête et de visage destinées à être utilisées en hockey sur glace.
  • Décret n° 2007-1133 du 24 juillet 2007 relatif aux dispositions réglementaires du code du sport.
  • Directive 96/58/CE du Parlement européen et du Conseil du 3 septembre 1996 modifiant la directive 89/686/CEE concernant le rapprochement des législations des États membres relatives aux équipements de protection individuelle.

Conseils de Prévention

 

Lors de l’achat, vérifiez que :

  • le casque est à la taille exacte du porteur, ne comprime pas les oreilles et que le port de lunettes est possible ;
  • le bord arrière de la calotte n’entre pas en contact avec les vertèbres cervicales quand le porteur rejette la tête en arrière ;
  • l’effort d’enlèvement n’est pas trop important ;
  • la jugulaire se détache aisément ;
  • l’écran ne peut se relever au-dessus de l’horizontale et qu’il est solidement fixé pour pouvoir participer à la protection faciale.

 

Lors de l’utilisation :

  • attachez toujours la jugulaire de façon à ce qu’elle soit tendue ;
  • ne modifiez pas ou ne décorez pas le casque, avec de la peinture ou l’application d’autocollants, autres que ceux d’origine, afin d’éviter le risque de détérioration des matériaux de la calotte et l’inefficacité des composants fluorescents et rétro-réfléchissants qui pourraient être masqués ;
  • éventuellement, indiquez, par un autocollant, un numéro de téléphone d’urgence si le porteur est un enfant ;
  • n’utilisez pas d’hydrocarbure ou de solvants pour le nettoyage du casque ;
  • remplacez le casque après un choc, même s’il n’apparaît pas de dommage visible.

 

 

Télécharger la fiche (pdf)

 

 

La CSC vous invite à consulter les articles suivants :