Risques, Accidents & Urgences
A- | A+

Chutes de personnes agées

Chaque année en France, près de 9 000 personnes âgées de plus de 65 ans décèdent des suites d’une chute, et 20 à 30 % des seniors ayant été victimes d’une chute subissent une dégradation partielle ou totale de leur autonomie. Un tiers des plus de 65 ans et la moitié des plus de 85 ans font au moins une chute par an, celle-ci survenant dans 62 % des cas au domicile.

Les chutes sont en général les conséquences du vieillissement lui-même (mobilité réduite, troubles de l’équilibre locomoteur et neuromusculaires, détérioration de la vision, état pathologique, prise de médicaments pouvant altérer l’état de conscience de la personne âgée…) et de facteurs extrinsèques (logement inadapté, isolement…).

 

Conseils de Prévention

  • Réalisez régulièrement, dès 65 ans, un bilan médical complet afin d’évaluer votre état de santé global (tests neuromusculaires, état de la vision…).
  • Établissez un diagnostic des dangers de votre domicile qui permettra de détecter certains risques (seuils mal signalés, revêtements de sols glissants, éclairage insuffisant, absence de barres d’appui dans la salle d’eau), et, ainsi, d’y remédier. A noter que des mesures de bon sens, peu coûteuses, suffisent souvent à améliorer la sécurité d’un logement (équipement des douches et salles de bains de tapis anti dérapant et de barres d’appui, amélioration de l’éclairage, enlèvement des tapis dans les zones de passage).
  • Participez, dans la mesure du possible, aux ateliers « Equilibre » qui proposent des programmes combinant exercices physiques, à pratiquer en groupe ou chez soi, discussions et ateliers de prévention.

 

Pour en savoir plus, renseignez-vous auprès :

– Des services sociaux de votre mairie, qui proposent peut-être certains services (systèmes de télésurveillance par exemple).

– Les caisses nationales d’assurance maladie, d’assurance vieillesse, les caisses de retraite, la caisse nationale de solidarité pour l’autonomie, les institutions de retraite complémentaire, la Mutualité française (MF), ou la Mutualité sociale agricole (MSA) mettent fréquemment en place des actions de prévention et des plans d’accompagnement personnalisé pour sécuriser le domicile.

L’agence nationale de l’habitat (ANAH) offre sous certaines conditions des aides financières visant à améliorer la sécurité de l’habitat.

– La Fédération des PACT, premier réseau associatif au service de l’habitat en France, peut également vous assister en établissant un diagnostic des travaux de sécurisation à réaliser, en élaborant un devis et un plan de financement, et en assistant le maître d’ouvrage.

– Des associations telles que la Fédération française EPMM Sports pour tous ou SIEL Bleu proposent aux seniors des programmes de prévention des chutes basés sur des ateliers de développement de l’équilibre, combinés à des conseils de prévention sur la nutrition et les comportements à risque.

– Vous pouvez également consulter protec-chute.com, site internet intégralement dédié à la prévention des chutes des personnes âgées.

 

Télécharger la fiche (pdf)