Bricolage & Jardinage
A- | A+

Échelles portables, escabeaux & marchepieds

Chaque année, de nombreuses chutes surviennent lors de l’utilisation d’échelles, d’escabeaux ou de marchepieds. Celles-ci pourraient être évitées grâce à l’utilisation d’un matériel fiable et bien adapté aux travaux à effectuer.

TEXTES APPLICABLES

(Ces textes sont donnés à titre informatif et ne sauraient se substituer à la réglementation en vigueur)

 

  • Norme NF EN 131-1 (décembre 2015) : Échelles – Partie 1 : terminologie, types, dimensions fonctionnelles.
  • Norme NF EN 131-2+A1 (juillet 2012) : Échelles – Partie 2 : exigences, essais, marquage.
  • Norme NF EN 131-3 (juillet 2007) : Échelles – Partie 3 : informations destinées à l’utilisateur.
  • Norme NF EN 131-4 (août 2007) : Échelles – Partie 4 : échelles articulées à articulation simple ou multiple.
  • Norme NF EN 14183 (juin 2004) : Escabeaux.
  • Décret n° 96-333 du 10 avril 1996 relatif à la sécurité des consommateurs en ce qui concerne les échelles portables, escabeaux et marchepieds.

 

CONSEILS DE PRÉVENTION

  • Préférez les matériels conformes aux normes ou titulaires de la marque NF qui présument d’un niveau de sécurité et de qualité adapté à vos besoins même si leur coût est supérieur au moment de l’achat.
  • N’hésitez pas à demander conseil au vendeur afin de déterminer le type de matériel correspondant aux besoins. Demandez-lui de préciser les particularités du modèle choisi, le fonctionnement des dispositifs de sécurité ou de blocage et d’indiquer s’il est conforme aux normes ou titulaire d’une certification.
  • Ce type de matériel, sauf les échelles transformables en échafaudage, n’est pas destiné à servir de plate forme de travail. Leur emploi nécessite l’utilisation en permanence d’au moins une main pour se tenir.
  • Une échelle doit être correctement employée, c’est-à-dire disposée ou fixée de façon à ne pouvoir ni glisser du bas ou du haut, ni basculer à la renverse ou de côté, ni pivoter autour d’un montant. Les pieds doivent donc avoir un écartement suffisant et être munis de patins antidérapants.
  • Elle doit reposer sur un sol ou un plancher horizontal et de bonne résistance (attention en particulier aux sols meubles ou humides qui peuvent se dérober).
  • L’inclinaison de l’échelle sur l’horizontale ne doit pas être inférieure à 70°. L’inclinaison la meilleure est de 75° c’est-à-dire que la distance horizontale entre le pied de l’échelle et le mur (ou la verticale du point d’appui supérieur) doit être égale au quart de la longueur correspondante de l’échelle (distance de 50 cm pour une échelle de 2 m par exemple).
  • Une échelle doit être mise en contact (des deux montants) avec un appui haut solide. Une mise en garde particulière doit être faite, à ce sujet, en ce qui concerne les arbres fruitiers et, notamment, les cerisiers dont les branches sont très fragiles et donc constituent des appuis à proscrire. Préférez, dans ce cas, une échelle dite « double ».
  • Une échelle (ou escabeau) n’est destinée à supporter qu’une personne et, éventuellement, une petite charge (éprouvées pour 150 kg) dont le maintien laisse au moins une main totalement libre destinée à l’appui sur l’échelle.
  • Sur l’échelle, vous devez toujours faire face à l’échelle à la descente comme à la montée. Le profil des échelons doit être calculé pour éviter tout risque de glissement de votre pied.
  • Dans le cas des échelles doubles, à glissière ou transformables, vérifiez que les organes de blocage ou de sécurité sont correctement positionnés (sangle tendue, système de verrouillage de sécurité des plans ou blocage d’articulation bien enclenchés…).
  • Une échelle ne doit jamais être utilisée en position horizontale comme passerelle.
  • Lors de l’accrochage de rideaux par exemple, les deux mains sont nécessaires et donc aucune retenue n’est possible, vérifiez la stabilité du matériel et votre propre stabilité sur le matériel.
  • Centrez bien vos pieds sur la surface d’appui : barreau ou plate-forme.
  • Attention au déséquilibre dû au poids d’un objet placé en hauteur (ex. : une valise).
  • Placez l’échelle ou l’escabeau de telle façon que, lors de l’utilisation, vous puissiez rester en position verticale sans avoir à vous pencher ou à pivoter. Si cela est possible, faites-vous assister par une autre personne.

 

Télécharger la fiche (pdf)

 

 

 

La CSC vous invite à consulter les articles suivants :