Puériculture & Jouets
A- | A+

Lits pour enfants

Le sommeil de votre enfant est primordial pour son équilibre et sa croissance. Il est donc indispensable que son lit fasse l’objet d’une attention particulière de votre part afin qu’il puisse dormir en toute sécurité.

Textes applicables

(Ces textes sont donnés à titre informatif et ne sauraient se substituer à la réglementation en vigueur)

 

  • Norme NF EN 716-1+A1 (février 2013) : Meubles – Lits à nacelle fixes et pliants à usage domestique pour enfants – Partie 1 : exigences de sécurité.
  • Norme NF EN 716-2+A1 (février 2013) : Meubles – Lits à nacelle fixes et pliants à usage domestique pour enfants – Partie 2 : méthodes d’essai.
  • Décret n° 91‐1292 du 20 décembre 1991 modifié relatif à la prévention des risques résultant de l’usage des articles de puériculture.

 

Conseils de Prévention

 

Avant l’achat

  •  Vérifiez que :

– le lit est conforme aux normes. Dans un lit conçu conformément aux exigences de sécurité, le bébé ne peut pas tomber ou grimper facilement, ni se coincer la tête entre les barreaux ;

– l’espacement des barreaux ne dépasse pas à 6 cm ;

– la profondeur sur matelas (c’est-à-dire la hauteur entre le dessus du matelas et le haut du lit) est au minimum de 50 cm et la profondeur sans matelas doit être d’au moins 60 cm ;

– dans le cas d’un lit en toile, la qualité du lit est suffisante pour rendre impossible toute déformation qui risquerait d’être nuisible à votre enfant. Par exemple, le lavage de la toile ne doit pas risquer d’entraîner un rétrécissement de celle-ci susceptible de déformer les barreaux et d’augmenter ainsi leur espacement initial.

  • Choisissez un matelas doux, ferme et aux dimensions adaptées au lit : vous ne devez pas pouvoir passer plus de deux doigts entre le matelas et les barreaux du lit, sans quoi le bébé risque d’y coincer sa tête et de s’étouffer. Assurez-vous que le matelas est conforme aux normes de sécurité en matière d’inflammabilité.
  • N’utilisez jamais un matelas en mousse sans housse.
  • N’achetez pas un lit qui a des pommeaux décoratifs sur les poteaux d’angle : ces éléments présentent un risque d’étranglement.
  • La peinture du lit doit être de bonne qualité pour que l’enfant ne risque pas, en mordillant les bords, de l’écailler et d’en avaler des morceaux.

 

Lors de l’utilisation

  •  Éloignez le lit de tout objet présentant un risque d’étranglement (rideaux, cordons de stores et fils d’écoute-bébé par exemple).
  • N’utilisez ni couette ou article similaire, ni oreiller pour un enfant de moins de 9 mois. Préférez une gigoteuse avec manches ou bretelles.
  • Utilisez uniquement le matelas fourni avec le lit ; n’ajoutez pas de matelas supplémentaire.
  • Verrouillez toujours le côté latéral en position haute lorsque l’enfant est dans le lit.
  • Retirez du lit tous les objets de literie mous et les tours de lit qui peuvent provoquer une suffocation. Les tours de lit présentent des risques supplémentaires car le bébé qui commence à ramper peut les utiliser pour grimper ; ils augmentent donc le risque de chute.
  • Ne mettez pas de gros jouets dans le lit avec l’enfant, il pourrait s’en servir pour escalader les côtés.
  • Dès que le bébé sait s’assoir tout seul, placez le matelas en position basse. Lorsque le bébé sait tenir debout, assurez-vous de placer le matelas dans sa position la plus basse ; puis, lorsque le bébé atteint la taille de 90 cm, ou dès que le côté latéral est à la hauteur de sa poitrine, installez l’enfant dans un lit ordinaire.
  • Dans le cas d’un lit pliant, vérifiez que les dispositifs de blocage sont verrouillés avant de coucher l’enfant. Il est indispensable de contrôler le bon état et la mise en place de tous les mécanismes qui maintiennent le lit en position ouverte et de vérifier qu’il n’existe aucun risque de coincement entre les différents éléments du lit, en particulier sous l’effet du poids de l’enfant. Le dispositif de pliage ne doit pas être manœuvrable de l’intérieur par l’enfant.
  • Contrôlez régulièrement le lit et remplacez ou réparez toutes les pièces manquantes ou desserrées (vis, boulons ou supports de matelas) avant d’y installer l’enfant. Pour les lits dont le sommier est soutenu par des attaches fixées aux panneaux de fond par des crochets, assurez-vous régulièrement que les attaches sont bien en place et en bon état. Les crochets ouverts présentent un risque de chute du matelas. N’utilisez jamais un lit avec des pièces manquantes ou cassées.
  • Vérifiez régulièrement le sommier pour vous assurer qu’il ne s’est pas décroché des panneaux de fond.  Vérifiez les attaches du sommier à chaque fois que vous déplacez le lit.
  • N’utilisez jamais un lit avec des lattes détendues ou cassées. Assurez-vous que les lattes sont bien fixées et ne sont pas séparées de plus de 4,5 à 6 cm pour prévenir tout risque de coincement de la tête/d’étranglement.
  • Si vous repeignez ou décorez un lit, utilisez uniquement de la peinture laquée sans plomb de très bonne qualité et laissez sécher complètement pour éviter toute émanation résiduelle. Vérifiez le label sur le pot de peinture pour vous assurer que l’utilisation de la peinture n’est pas déconseillée sur des lits pour enfants.

 

 

Télécharger la fiche (pdf)

 

 

La CSC vous invite à consulter les articles suivants :