Actualités
A- | A+

Monoxyde de carbone : gare aux intoxications

feu_01

 

Le monoxyde de carbone (CO), gaz toxique, invisible, inodore et non irritant, est à l’origine de près de 4 000 intoxications par an.

Il provient essentiellement :

⇒ du mauvais fonctionnement des systèmes de chauffage (poêle, cheminée) ou de production d’eau chaude (chaudière, chauffe-eau) et des appareils de cuisson (cuisinière) ;

⇒ des barbecues, des véhicules motorisés et des groupes électrogènes.

 

Afin de limiter les risques d’intoxication, la CSC conseille :

  • Faites installer vos appareils par un professionnel qualifié.
  • Avant chaque hiver, confiez-lui l’entretien et la vérification de vos appareils de chauffage (cheminée, chaudière, conduit de fumée, chauffe-eau, poêle, etc…).
  • Vérifiez régulièrement que vos conduits d’évacuation de fumée ne sont pas obstrués par des feuilles mortes, par exemple.
  • Si vous utilisez un poêle à bois, n’utilisez que du bois sans vernis et sans peinture.
  • Ne faites jamais fonctionner les chauffages d’appoint en continu.
  • Aérez, tous les jours, même en hiver, votre logement au moins pendant 10 minutes.
  • Maintenez les systèmes de ventilation en bon état de fonctionnement.
  • N’obstruez jamais les ouvertures d’aérations au moyen de journaux, plastiques, etc…
  • N’utilisez pas les appareils de cuisson (cuisinière, brasero, barbecue, etc…) pour vous chauffer.
  • Installez, si nécessaire, un détecteur avertisseur autonome de monoxyde de carbone (DAACO). Cet appareil est destiné à avertir les occupants d’un logement de la présence, en quantité dangereuse, de monoxyde de carbone (CO) dans l’air.
  • Si vous possédez un groupe électrogène, placez-le impérativement dehors.

 

La CSC vous invite à consulter les articles suivants :