Sports & Loisirs
A- | A+

Piscines privees

La France, 2ème pays le plus équipé en piscines juste derrière les USA, compte, en 2014, plus de 1,76 million de piscines privées installées sur son territoire.

Qu’il s’agisse d’un simple bassin hors sol équipé d’un système de filtration d’eau ou d’installations enterrées comportant parfois toboggan, plongeoir, appareil de nage à contre-courant…, la piscine familiale nécessite certaines précautions, surtout en présence de jeunes enfants. Vigilance et équipements de sécurité adaptés évitent bien des drames.

Les causes d’accidents les plus fréquentes sont :
– les noyades ou blessures graves survenues à la suite d’une chute, d’un choc, d’un coincement dans le système d’aspiration de l’eau ou d’une hydrocution (lorsque l’on rentre brutalement dans l’eau, après une exposition prolongée au soleil par exemple ou après un repas) ;
– les problèmes digestifs, les otites, les dermatoses (maladies de la peau) dus à une eau impropre.

 

Textes applicables

(Ces textes sont donnés à titre informatif et ne sauraient se substituer à la réglementation en vigueur)

 

  • Norme NF EN 16582-1 (octobre 2015) : Piscines privées à usage familial – Partie 1 : exigences générales et de sécurité et méthodes d’essai.
  • Norme NF EN 16582-2 (octobre 2015) : Piscines privées à usage familial – Partie 2 : exigences spécifiques et de sécurité et méthodes d’essai pour piscines enterrées.
  • Norme NF EN 16582-3 (octobre 2015) : Piscines privées à usage familial – Partie 3 : exigences spécifiques et de sécurité et méthodes d’essai pour piscines hors sol.
  • Norme NF EN 16713-1 (avril 2016) : Piscines privées à usage familial – Systèmes de distribution d’eau – Partie 1 : systèmes de filtration – Exigences et méthodes d’essai.
  • Norme NF EN 16713-2 (avril 2016) : Piscines privées à usage familial – Systèmes de distribution d’eau – Partie 2 : systèmes de circulation – Exigences et méthodes d’essai.
  • Norme NF P90-303/A1 (juillet 2003) : Piscinettes – Exigences de sécurité et méthodes d’essai – Exigences spécifiques au bois utilisé pour la fabrication des piscinettes.
  • Norme NF P90-306 (octobre 2007) : Éléments de protection pour piscines enterrées non closes privatives à usage individuel ou collectif – Barrières de protection et moyens d’accès au bassin – Exigences de sécurité et méthodes d’essai.
  • Norme NF P90-307-1 (avril 2009) : Éléments de protection pour piscines enterrées non closes privatives à usage individuel ou collectif – Systèmes d’alarmes – Partie 1 : exigences de sécurité et méthodes d’essai pour les systèmes de détection périmétrique par faisceaux optiques, les systèmes de détection d’immersion, et les systèmes de détection périmétrique par faisceaux optiques solidaires d’un obstacle.
  • Norme NF P90-307-2 (novembre 2005) : Éléments de protection pour piscines enterrées non closes privatives à usage individuel ou collectif – Systèmes d’alarmes – Partie 2 : exigences de sécurité et méthodes d’essai pour les systèmes de détection à balayage par faisceaux optiques.
  • Norme NF P90-308 (décembre 2013) : Éléments de protection pour piscines enterrées non closes privatives à usage individuel ou collectif – Couvertures de sécurité et dispositifs d’accrochage – Exigences de sécurité et méthodes d’essai.
  • Norme NF P90-309/A1 (avril 2009) : Eléments de protection pour piscines enterrées non closes privatives à usage individuel ou collectif – Abris (structures légères et/ou vérandas) de piscines – exigences de sécurité et méthodes d’essai.
  • Norme NF P90-320 (décembre 2009) : Piscines – Terminologie.
  • Loi n° 2003-9 du 3 janvier 2003 relative à la sécurité des piscines.
  • Code de la santé publique (articles L. 1332-1 et suivants et D. 1332-1 et suivants).
  • Code du sport (articles L. 322-1 et suivants, D. 321-1 et suivants et article A. 322-4).
  • Code de la construction et de l’habitation (articles L. 128-1 et suivants, R. 128-1 et suivants et L. 152-12).
  • Décret n° 2009-873 du 16 juillet 2009 relatif à la sécurité des alarmes de piscine par détection d’immersion.


Conseils de Prévention

 

  • Equipez votre piscine d’un dispositif de sécurité conforme aux normes.
  • Ne laissez jamais un enfant sans surveillance.
  • Restez à proximité de la piscine. Un accident est vite arrivé !
  • Equipez les jeunes enfants de bouées ou de matériels de flottaison (brassards, etc.) et vérifiez qu’il s’agit bien d’équipements de protection individuelle.
  • Ne chahutez pas au bord du bassin. Attention aux chutes !
  • Attention aux fausses sécurités (bâches souples qui masquent la vue sur le bassin, alarmes sonores ou optiques au fonctionnement délicat) qui trompent la vigilance toujours nécessaire pour surveiller les enfants.
  • Ne laissez pas trop de personnes se baigner en même temps (risque de collisions, surveillance difficile).
  • Ne laissez pas les enfants jouer avec les bouches d’aspiration (skimmer, bonde de fond).
  • Lavez-vous avant d’entrer dans la piscine.
  • Attendez un délai raisonnable (environ 2 heures) après un repas avant de se baigner.
  • Apprenez aux enfants à nager le plus tôt possible. Attention ! un enfant ne nagera correctement que vers 5 ou 6 ans.
  • Interdisez les plongeons dans les zones peu profondes.
  • Prévoyez, à proximité de la piscine, un téléphone avec la liste des numéros d’appels d’urgence.
  • La transparence de l’eau doit permettre de voir parfaitement le fond et les parois du bassin.
  • Entretenez régulièrement le bassin.
  • Respectez les consignes d’entretien recommandées par l’installateur de la piscine (notamment en ce qui concerne le filtre à eau et la vidange du bassin). Vous êtes responsable de la qualité de l’eau de votre piscine.

 

Que faire en cas d’accident ?

 

  • Sortez la personne de l’eau immédiatement.
  • Appelez les services de secours : SAMU (15) ou Sapeurs-Pompiers (18).
  • En cas de perte de connaissance et/ou de noyade, pratiquez tout de suite les premiers gestes de secours (bouche-à-bouche, massage cardiaque s’il y a lieu). Les premiers gestes (respiration artificielle, massages cardiaques externes…) devraient être connus de chacun. Des stages de secourisme les enseignent en quelques heures.

 

 

Télécharger la fiche (pdf)

 

 

La CSC vous invite à consulter les articles suivants :